La Boucle de la Moselle, vos vacances à vélo, en camping-car et en bateau.
Accueil | Patrimoine et histoire/ | CHÂTEAU DE FLÉVILLE

CHÂTEAU DE FLÉVILLE

A la sortie Nancy, s'élève un témoignage unique du Moyen Age et de la Renaissance en Lorraine. Ce lieu d'exception, nommé Fléville, offre aux regards des visiteurs son superbe donjon haut de 30 mètres adossé à une belle façade Renaissance, souvent comparée à Azay le-Rideau. Cette architecture joyeuse et raffinée abrite de nombreux trésors, tels que des boiseries Renaissance, une collection de tapisseries du XVIIIème siècle, la prestigieuse salle des Blasons des ducs de Lorraine, les appartements royaux dédiés au roi de Pologne, duc de Lorraine Stanislas Leszczynski, et une suite de chambres à l'atmosphère intimiste évoquant la vie qui s'y déroule toujours. Ce bel édifice est aussi une demeure familiale, habitée par la même famille depuis plus de deux siècles, ce qui lui confère une atmosphère vivante et chaleureuse. Il jouxte un jardin classé jardin Remarquable, avec une Orangerie du XVIIIème siècle, ornée d'un merveilleux trompe l'oeil du XVIIème siècle récemment restauré. Ajoutons que les enfants sont accueillis avec une attention particulière : des costumes de chevalier ou de princesse et un livret-jeu leur permettent de vivre une visite ludique et pédagogique.


Dates et horaires

du 01/06/2022 au 31/10/2022 Samedi, Dimanche : de 14h00 à 19h00

Informations pratiques

Type de visites : Visites guidées
  • PARC DU CHATEAU DE FLEVILLE

    Le parc romantique de 20 hectares, oeuvre de Choulot, entoure le château tel un écrin de verdure. Il fait suite à un jardin XVIIIè créé par un émule de Lenôtre. Vous apprécierez les grandes perspectives, les allées serpentines, les puits de lumière, les miroirs d'eau et les fabriques, les bosquets et les futaies, sans oublier l'île et son joli pont Art Nouveau. Si les espèces exotiques ( tulipiers de Virginie ) ont disparu avec l'âge et le temps, de belles essences demeurent, notamment des pins. Un programme de plantations est toujours en cours afin de demeurer fidèle à la tradition. Et près du jardin avec sa roseraie et ses arbres fruitiers, à l'arrière de l'Orangerie du XVIIè siècle, se trouve un trompe l'oeil récemment restauré, évoquant le décor peint qui sans doute servait de toile de fond aux fêtes du XVIIIè siècle.